• Marie-Laure HUTH

Ce temps me déprime ...




"Ce temps me déprime !"

Voilà une phrase que j’entends souvent en ce moment.

Simple exclamation, histoire de faire la causette … oui, souvent. Mais pas que !

Certaines personnes se sentent réellement affectées par les changements de saison.

Il faut bien le dire, les journées raccourcissent, nous avons moins le temps de profiter des activités en extérieur, on croise moins de monde dans la rue, les arbres se dénudent, il pleut, et pour couronner le tout, les températures baissent…. Brrr … C’est pas jojo !

Mais parfois, cela va bien au-delà d’une petite déprime passagère.

De nombreuses personnes souffrent aujourd’hui de dépression saisonnière.


Il s’agit d’un trouble de l’humeur présentant les même caractéristiques qu’une dépression classique :

  • baisse d’énergie,

  • une perte de motivation

  • isolement social

  • tristesse

  • anxiété

  • baisse de la libido….,

si ce n’est qu’elle survient en général à l’arrivée de l’automne, lorsque les journées diminuent, et aurait tendance à s’améliorer au printemps lorsque les journées rallongent.


Que faire si vous ou l’un de vos proches ressentez ce type de symptômes?


  • Vous pouvez consulter votre médecin traitant, ou préférablement un psychiatre qui pourra faire la différence entre une dépression classique ou saisonnière, et vous prescrire un traitement adapté.

  • Il est possible d’avoir recours à la luminothérapie, en s’exposant à une lumière artificielle, imitant les rayons du soleil, et apportant de nombreux bienfaits.

  • Vous pouvez également vous tourner vers les thérapies brèves, qui peuvent vous venir en aide pour retrouver vos ressources et vous permettre de déprogrammer vos schémas de pensées.

NB : les thérapies brèves ne se substituent en aucun cas à la médecine traditionnelle classique. Elles peuvent parfois suffire en cas de symptômes légers, mais elles peuvent également intervenir en complément d’un suivi médical.


Pour ma part, comme vous l’aurez compris, j’utilise la sophrologie, et la PNL (Programmation Neuro Linguistique).

Les pistes de travail pour venir à bout de cette dépression sont nombreuses. Vous pouvez par exemple :

  • Désactiver le programme qui dit que la pluie ça vous déprime

  • Focaliser sur le positif

  • Tirer profit des journées plus courtes pour prendre du temps pour vous : lecture, cocooning, jeux de société en famille, …

Pendant longtemps, je me sentais moi aussi affectée par l’arrivée de l’automne, qui sonne la fin de l’été, des journées plus courtes, le manque de lumière qui fatigue, etc., et cela se ressentait sur mon moral.

Mais un jour j’ai décidé que je ne voulais plus de tout cela.

J’ai compris que si les feuilles tombent, c’est pour que la nature se régénère, et bourgeonne de plus belle au printemps. Et comme nous ne pouvons pas contrôler les heures d’ensoleillement, que notre énergie diminue naturellement, autant profiter des longues soirées d’hiver pour faire une cure de films, rattraper mon retard de lecture et profiter de mes enfants qui ne sont pas en train de vadrouiller dehors mais bien au chaud avec Maman à l'intérieur.


Aujourd'hui, je prends beaucoup de plaisir à observer les changement de saison, et je

m’émerveille de la beauté des couleurs lors de chaque promenade en forêt. D’ailleurs ma galerie photo est pleine de photos de feuilles, d’arbres, …. Il va falloir que je fasse un petit tri !!!



Si vous souhaitez vous tourner vers une thérapie brève pour surmonter une dépression saisonnière, contactez-moi.


Marie-Laure HUTH

06 31 47 58 31

contact@marielaurehuth.fr

Prise de RDV sur www.marielaurehuth.fr


#sophrologie #PNL #thérapiesbrèves #dépressionsaisonnière #changementdesaison #automne #déprimepassagère

20 vues0 commentaire